Inside

Inside

Jean-Pascal Caffi, le contrôleur qui a du cœur

Responsable du bon fonctionnement du parking de Villereuse, Jean-Pascal Caffi aime son métier, où la dimension humaine est prépondérante. Au contrôle, à la maintenance et à l’entretien, il ajoute une bienveillance et une disponibilité appréciées de tous. Chez PARKGEST depuis 2003, Jean-Pascal Caffi gère le Parking de Villereuse comme sa propre maison. 7 questions posées à ce professionnel aguerri.
 
PARKGEST : Jean-Pascal, comment assure-t-on la sécurité des usagers dans un parking ?

Jean-Pascal Caffi : Cela ne s’improvise pas. Les contrôleurs PARKGEST sont qualifiés pour agir dans les situations d’urgence. Nous suivons les cours de samaritain et du feu indispensables lorsqu’on est en fonction dans un lieu public, mais aussi de gestion des comportements agressifs, de légitime défense et de premiers secours.
Chaque jour, de 8h00 à 18h00, ma mission consiste à sécuriser les usagers ; en cas de nécessité, je sais comment m’y prendre pour calmer les tensions, aider une personne en état de stress ou de malaise.

Et comment favorise-t-on le sentiment de sécurité dans un parking ?

Le nettoyage du lieu et son organisation sont essentiels afin d’offrir un espace propre et agréable à nos clients. Il faut aussi marquer une présence régulière, notamment par des rondes à tous les étages. Pour ma part, je suis en contact permanent avec nos clients, qui connaissent ma disponibilité pour les aider et résoudre tout problème pouvant survenir. C’est la part la plus agréable de mon métier, qui consiste à développer une authentique relation de confiance avec les usagers habitués.
J’assure par ailleurs le suivi technique des lieux : le contrôle des asservissements, de la ventilation, de la centrale feu, des groupes électrogènes et des pompes de relevage. Je veille ainsi à ce qu’aucun dysfonctionnement ne vienne entraver la vie du parking. La devise de notre entreprise est de fournir un service de haute qualité. Chez PARKGEST – qui gère 9 parkings dans le Canton -, nous échangeons souvent sur ces sujets et améliorons nos processus par le partage des expériences.

Quels sont les incidents les plus courants au parking de Villereuse ?

La plupart du temps, un véhicule ou un ticket perdu, parfois le manque d’espace pour monter dans la voiture à cause d’un voisin mal garé.
Mais aussi l’obstruction de la voie par une auto dont le frein à main n’a pas été serré. Tous ces petits événements sont vite réglés dans ces moments où il faut gérer l’inquiétude du client. C’est toujours une grande victoire de résoudre leur difficulté avec diligence et à leur satisfaction.

Et pour les récidivistes ?

Notre philosophie tient dans la prévention.
Aussi, je laisse un message aux contrevenants pour les inviter à corriger le problème. Je tiens un fichier qui me permet de rappeler aux récidivistes que je les ai déjà avertis.
En général, tout rentre dans l’ordre dès ce moment.

Quels avantages offre le parking de Villereuse ?

Ils sont nombreux.
L’emplacement en premier lieu. Nous sommes situés à la sortie de l’hypercentre, avec un accès direct à la ville, à la frontière française et à l’autoroute blanche.
Il est facile de se rendre au centre-ville en empruntant les transports publics, sachant qu’avec le ticket de parking PARKGEST, l’on dispose gratuitement du réseau TPG pour 2 personnes, pendant 1h30.
De plus, doté depuis 2015 d’un système de rideaux automatiques renforçant la protection des accès, le parking de Villereuse a été optimisé pour favoriser la sécurité des usagers.
Notre politique tarifaire est aussi très compétitive, avec des carnets offrant des prix dégressifs inférieurs à ceux du stationnement en surface. Cette formule a beaucoup de succès car elle ramène les 10 heures de stationnement à 25 CHF. Mais surtout elle permet de laisser son véhicule à sa place sans avoir à le déplacer toutes les 90 minutes.
Nous proposons des abonnements spéciaux aux résidents du quartier ainsi que pour le stationnement nocturne incluant le week-end, que nous faisons débuter le vendredi à 18h00 et finir le lundi à 9h00 au prix attractif de 130 CHF par mois.

Communiquez-vous avec les contrôleurs des autres parkings ?

Oui, grâce à notre main courante, un système intranet sur lequel nous consignons les événements relevés dans les différents parkings. J’échange régulièrement avec mes collègues Marco Gualtieri (parking des Arcades) et Mario Ribeiro (parkings Kempinski & Plantamour) qui font le même métier que moi. Nous poursuivons un but commun, celui d’apporter une prestation sans faille et de fidéliser notre clientèle grâce à l’excellence du service PARKGEST.

Pour finir, auriez-vous une dernière anecdote vous ayant particulièrement marqué, à nous raconter ?

Je me rappelle effectivement d’un événement ayant eu lieu en automne 2013. Alerté par une cliente du Parking au sujet de son véhicule dont le tableau de bord dégageait de la fumée, je me suis rendu sur place où j’ai effectivement constaté un début d’incendie dans l’habitacle.
Grâce à notre formation incendie et à mon expérience de marin et après analyse rigoureuse de la situation, je me suis muni de plusieurs extincteurs, j’ai ouvert le capot moteur, débranché la batterie et éteint le début d’incendie. Je suis ensuite resté en présence de la cliente à côté du véhicule jusqu’à ce que le dépanneur arrive et débarrasse le véhicule une demi-heure plus tard. Le feu s’était déclenché au niveau d’un faisceau électrique du tableau de bord et les choses auraient pu aller très vite. Fort heureusement grâce au bon réflexe de cette cliente et à la rapidité de mon intervention, nous avons pu neutraliser cet incident en moins d’une heure et sans plus de dommages.